Le vagabondage des jeunes dans les rues, les causes

Le vagabondage

Dans les quartiers populeux de certaines grandes villes du monde on constate que de plus en plus de jeunes aiment passer le plus clair de leur temps dans les rues et fréquenter de mauvaises personnes, ce qui leur cause des ennuis avec la justice et les force de l’ordre. Dans cet article nous allons donner quelques points qui poussent la enfants de plus en plus jeunes à se lancer dans un style de vie plus ou moins dangereux.

Il faut le dire, tous ces enfants ne sont pas dans les rues à traîner par leur propre volonté mais par un effet de masse et un problème de personnalité qui les pousse bien souvent à adopter des attitudes condamnables. Ce phénomène a de nombreuses explications ou plutôt de nombreuses causes. Quoique l’on dise, les parents on leur rôle dans le comportement des enfants qui s’abandonnent aux pratiques rebelles dans les artères de la ville et des quartiers. Le système est très souvent pointé du doigt, et cela à forte raison d’une part car rien n’est toujours fait pour favorisé l’insertion social des jeunes dans la vie professionnelle, et ainsi leur donner un moyen de vie plus sain, sans qu’ils ne soient obligés de passer par la vente de cannabis et autres substances qui leur vaudra des passages par la case prison et un casier judiciaire salit. Autant les enfants ont des soucis d’insertion ou alors les jobs ne permettent pas de joindre les deux bouts, autant les parents ne s’en sortent pas non plus, et si ceux ci ont des soucis alors les enfants (pas pour tous biensur) se verront presque contraint de plonger dans l’illégalité pour apporter un peu d’argent et aider sa famille.

Les dealers profitent de la précarité pour exploiter des enfants de plus en plus jeunes pour qu’ils leur servent de guetteurs et autres, et une fois entré dans la spirale il en devient très souvent difficile d’en sortir mais certainement pas impossible.